46 avenue Foch 57000 Metz

Cabinet dentaire starck/opoka/rigaux

Chirurgiens-Dentistes à Metz

46 avenue Foch 57000 Metz
46 avenue Foch 57000 Metz

L'implantologie

Le cabinet dentaire Starck/Opoka/Rigaux, chirurgiens dentistes à Metz (57), est heureux de vous accueillir sur son nouveau site Internet destiné à vous communiquer les meilleures informations concernant les prothèses, couronnes et implants dentaires, la dentisterie esthétique (éclaircissement et blanchiment des dents, facettes céramiques et inlays/onlays céramiques), le traitement des maladies parodontales (soins des gencives), la prévention et la santé bucco-dentaire.


Les solutions implantaires pour le remplacement des dents manquantes sont des plus en plus plébiscités par le confort et l'esthétique qu'elles apportent, mais aussi car elles sont non mutilantes pour les autres organes dentaires. Vous trouverez dans cette rubrique, toutes les informations concernant les traitements implantaires proposés au cabinet : techniques de mise en place des implants, greffes osseuses, réhabilitation globale par implants...



N'hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous informer sur ces sujets.

cabinet dentaire starck/opoka/rigaux
cabinet dentaire starck/opoka/rigaux

La mise en place des implants

Capture
Capture

L’implantologie permet de redonner un bien-être aux personnes souffrant de la perte d'une ou plusieurs dents. L’implantologie est une méthode de dernière génération qui a un impact bénéfique aussi bien sur le confort physique que sur le confort esthétique du patient.



La mise en place chirurgicale des implants peut paraître impressionnante. Il s’agit pourtant d’une intervention relativement rapide dont les suites se déroulent très bien, dans la grande majorité des cas.

La mise en place d’implants nécessite une asepsie opératoire rigoureuse. Elle est réalisée au sein du bloc opératoire situé au sous-sol du cabinet dentaire.


Une anesthésie locale est réalisée. La gencive est incisée et dégagée pour avoir accès au site osseux où la pose de l’implant est prévue. Le passage successif de forets de différents diamètres permet de préparer le logement dans lequel l’implant est ensuite mis en place.


Les greffes osseuses

Les implants dentaires jouent le rôle de racines dentaires artificielles et sont placés dans l’os des mâchoires. Afin de garantir un ancrage suffisant pour la prothèse, les implants doivent être mis en place dans un volume osseux suffisant. Lorsque le volume osseux est trop faible, il peut être augmenté chirurgicalement par une greffe osseuse.


Les techniques de greffes osseuses

Il existe différents types de greffes osseuses. En fonction du type de greffe réalisé, l’intervention peut se dérouler au cabinet ou en clinique, sous anesthésie locale ou générale.

Dans tous les cas, l’intervention est effectuée dans des conditions très strictes d’asepsie du bloc opératoire.


On distingue de façon générale deux types de greffes osseuses :

• Les autogreffes : l’os est prélevé chez la personne qui reçoit la greffe. L’os est le plus souvent pris sur la mâchoire, à proximité de la zone à greffer. Pour les greffes de plus grande étendue, l’os peut être prélevé au niveau du crâne.

• Les greffes « sans prélèvement » : le défaut osseux peut alors être comblé par différents matériaux d’origine synthétique, humaine ou animale. Dans tous les cas, ces matériaux subissent une série de traitements leur garantissant une très haute sécurité d’utilisation.


Les suites d’une greffe osseuse dépendent de la nature et de l’étendue de la greffe. Comme toute intervention chirurgicale, les greffes osseuses pré-implantaires sont suivies d’une période de cicatrisation, au cours de laquelle peuvent apparaître une douleur, un gonflement, voire dans de très rares cas une complication.


Le comblement de sinus ou « sinus lift »

Lors de la mise en place d’implants dentaires au niveau des molaires supérieures, le chirurgien est souvent confronté à un manque de volume osseux.


L'opération consiste alors à placer un os de comblement sous le sinus afin de pouvoir poser un implant.

L’opération consiste après une anesthésie locale, à lever un lambeau latérale de gencive sur le site. Avec un appareil, le « piézo-surgery » qui utilise comme principe les ultra sons, une fenêtre est découpée sur la paroi osseuse du sinus. Ensuite, la membrane interne qui tapisse celui-ci, est minutieusement décollée, et toujours liée au volet osseux, elle est poussée à l’intérieur de la cavité.

Grâce aux ultrasons l’os peut être découpé, ou foré, avec un très grand confort et surtout avec une plus grande sureté.


Mise en place de la greffe 3D
Mise en place de la greffe 3D
Mise en place de la greffe 3D

Les prothèses sur implants

Implant
Implant

Différents types de prothèses peuvent être réalisés sur des implants dentaires, de la même manière que sur la racine des dents.


Prothèse fixée sur implant dentaire

Les implants dentaire se substituent aux racines des dents. Des couronnes et des bridges peuvent donc être réalisés sur des implants dentaires comme sur les racines des dents. Une ou plusieurs empreintes sont prises au niveau des implants ; la couronne ou le bridge sont ensuite confectionnés par un prothésiste dentaire et sont fixés aux implants dentaires par vissage ou par collage.


Prothèse amovible sur implants dentaires

Les prothèses amovibles, qu’elles soient partielles ou complètes peuvent être stabilisées par des implants dentaires. Les implants dentaires peuvent être mis en place avant la réalisation de la prothèse ou sous une prothèse déjà existante. La prothèse vient se fixer sur le ou les implants dentaires par des moyens d’attache qui se présentent souvent sous la forme de petits boutons-pression.

Dans certains cas, stabiliser une prothèse amovible partielle permet de supprimer des crochets qui seraient inesthétiques


La prothèse sur implants dans le cas d’édentements totaux : la technique All On 4/ All On 6

All-on-4 est un terme anglais qui veut dire « tout sur 4 implants ». On l’appelle aussi Allon4 ou All-on-four. Il s’agit d’une prothèse dentaire fixe sur 4 implants qui remplace toutes les dents d’une mâchoire. Parfois, on posera 6 implants, ce qui devient un All on 6 ou All on six mais le système est le même. Cette technique permet de remplacer une mâchoire complète sans pour autant devoir poser un implant dentaire pour chaque dent remplacée. Au final pour restaurer une bouche complète de 24 dents il ne faut que 8 à 12 implants.


Le principe de cette technique trouve son utilité chez une personne qui n'a plus dents.

Le principe est simple en posant les 2 derniers implants de façon angulée, ils peuvent sortir plus en arrière en bouche et ils seront plus longs.

On obtient alors une stabilité accrue et grâce à cette angulation seulement 4 ou 6 implants sont nécessaires peu importe la mâchoire. L'avantage supplémentaire : cette technique évite les zones anatomiques critiques tel le nerf dentaire à la mâchoire inférieure et le sinus à la mâchoire supérieure, tout en contournant les zones avec le plus d'atrophie osseuse.


Cette technique est simple et efficace.

Enfin grâce à cette technique la stabilité primaire des implants est excellente dans la majorité des cas ce qui permet de placer une prothèse provisoire le jour même sur les implants fraîchement placés.

Cette technique est donc toute indiquée pour remplacer toutes les dents en seulement deux séances dans la même journée.

On peut remplacer un appareil dentaire complet qui peut gêner ou provoquer des douleurs par exemple.



Délais de réalisation de la prothèse après la mise en place des implants dentaires

De façon générale, on attend qu’un implant dentaire soit bien intégré à l’os dans lequel il a été placé pour réaliser la prothèse (entre deux et six mois). Avec l’évolution des implants, ce délai tend à diminuer ; dans certains cas, il est possible, de réaliser une prothèse transitoire immédiatement après la pose de l’implant. Ceci permet, surtout pour les dents antérieures, d’avoir une prothèse transitoire tout à fait esthétique.



Nos conseils

• Pour que la cicatrisation se déroule dans les meilleures conditions possibles, veillez à bien respecter vos prescriptions et les conseils post-opératoires qui vous sont donnés.

• La vitesse et la qualité de la cicatrisation dépendent beaucoup de la propreté du site opératoire.

• Adopter une hygiène buccale rigoureuse est indispensable pour la bonne intégration des implants dans l’os de votre mâchoire.


Questions fréquentes

1. Un implant dentaire, ça fait mal ?

La mise en place d’un implant se fait sous anesthésie locale ; il n'y a aucune douleur pendant l'intervention.

La plupart des patients déclarent que l'intervention est beaucoup plus facile à supporter qu'ils ne l'avaient imaginée.


2. Pourquoi un implant dentaire plutôt qu'un bridge ?

L’implant évite d’abimer des dents saines ou non dévitalisées. Il permet de ne pas toucher aux dents adjacente.


3. Y a-t-il des contre-indications à la pose d'implants ?

Oui, elles existent mais elles sont très rares. Cela concerne des patients ayant des pathologies sévères.


4. Comment savoir si j'ai assez d'os pour recevoir un implant ?

Lors de la première consultation, un bilan radiologique complet ( examen 3D : cone beam) est réalisé, ce qui permet d'en juger.


5. Quel type d'implant aurais-je dans ma bouche ?

Nous n'utilisons que des implants en titane qui est un métal totalement biocompatible.


6. Peut-il y avoir un rejet d'implant ?

Non, on ne parle pas de rejet mais d'échec d'ostéointégration. Cela arrive dans 5% des cas. En cas d'échec, un nouvel implant est alors posé.


7. Que se passe-t-il si je ne remplace pas ma dent absente ?

Les dents de part et d’autre de la dent absente vont se coucher dans l’espace vide et entrainer un déséquilibre de l’occlusion (de vos mâchoires).


8. Quelle est la durée de vie d’un implant ?

A priori, un implant est posé pour la vie. Mais il ne faut pas exclure le déchaussement qui entraîne une perte d'os autour de l'implant et qui peut compromettre la survie de l'implant, comme des dents naturelles d'ailleurs.


9. Cela se détectera-t-il ?

L’implant est une racine artificielle enfouie dans l’os donc invisible. De plus, l’implant est associé à une couronne ayant l’apparence d’une dent naturelle.


10. Vais-je le sentir ?

Les dents sur implant procurent les mêmes sensations et remplissent les mêmes fonctions que les dents naturelles.


11. Y a-t-il des risques de complication ?

Un suivi régulier et une bonne hygiène bucco-dentaire permet d’éviter tout risque de complication. De plus, la pose d’implant se fait dans un bloc opératoire stérile en suivant un protocole rigoureux et maitrisé.


12. Que se passe-t-il si je casse mon implant ?

Cela ne se produit qu’exceptionnellement, en cas d’accident (accident de voiture, coup très fort dans la mâchoire etc). Quand cela arrive, il faut reposer l’implant.


13. Comment se déroule l’intervention ?

L’intervention se déroule au cabinet dans un bloc opératoire stérile sous anesthésie locale. La durée de l’intervention pour la pose d’un implant SIMPLE est de maximum 1 heure. Nous vous invitons à consulter les vidéos et explications de notre site internet.

Notre site utilise des cookies anonymes à des fins de mesure d'audience. Plus d'infos