Maladies des gencives - Metz

Les gencives sont faites de tissu mou. Elles entourent la partie inférieure des dents (appelé la racine de la dent). Prendre soin de vos gencives est tout aussi important que prendre soin de vos dents.

La maladie des gencives est une infection des gencives. Elle est provoqué par la plaque, un film collant qui s'accumule sur les dents et les gencives. La plaque produit des acides et des toxines. Sous leur actions, les gencives peuvent devenir rouges et boursoufflés ou saigner.

Avec le temps, la maladie des gencives peut entraîner la rétractation des gencives autour des dents. Ceci peut créer des poches entre les dents et les gencives. Des microbes peuvent se trouver emprisonnés dans ces poches et affaiblir l'os qui entoure les dents.

La maladie des gencives est courante. De nombreuses personnes présentent une forme précoce de la maladie des gencives, qui peut être traité par une bonne hygiène bucco-dentaire. Mais si vous ne faîtes rien contre la maladie, celle-ci peut affaiblir l'os qui entoure les dents et entraîner le déchaussement, puis la perte des dents.

 

De nombreuses personnes ignorent qu'elles ont une maladie des gencives. C'est pourquoi il est important de consulter régulièrement votre dentiste pour faire nettoyer vos dents et effectuer des contrôles.

Quelques signes de maladie des gencives :

  • Gencives qui sont rouges ou boursouflées ou saignent lorque vous vous brossez les dents ou utilisez du fil dentaire

il s'agit des formes précoces de la maladie des gencives appelées gingivites. Elles peuvent habituellement se traiter par une bonne hygiène bucco-dentaire

  • Douleur  ou sensibilité dentaire   

Les gencives qui se sont retractées autour des dents peuvent rendre celles-ci sensibles aux boissons et aliments chaud ou froids

  • Mauvaise haleine persistante
  • Chez l'adulte, des dents déchaussées ou qui présentent des interstices; changement dans la manière dont vos dents s'ajustent lorsque vous mordez   il s'agit de la forme la plus grave de la maladie, appelé parondontite

Article rédigé par le praticien le 02/05/2012